Réflexions

Le libéral : un choix, mais à quel prix ?

Accompagner des enfants n’est déjà pas une mince responsabilité mais accompagner des enfants porteurs de handicap et où à spécificités encore moins.

Alors je ne vous cache pas que quand je vois fleurir sur le web et les groupes fb des installations d’« accompagnant spécialisé » ou d’« intervenant psychosocial /psychoéducatif, etc, je m’inquiète sur la dérive des accompagnements en libéral.

Autisme : et pourquoi pas l'ostéopathie ?

Quand on accompagne un enfant ou un adulte autiste, on est souvent frappé par les tensions qu'il subit, qui traduisent ses angoisses, ses difficultés parfois cumulées de longue date. Certains se sont tournés avec plus ou moins de succès vers des traitements, allopathiques, homéopathiques, etc. Certains ont des traitements lourds avec tous les effets secondaires que cela peut induire, d'autres y ont renoncé, justement à cause de ces effets secondaires.